Le RGO

Qu'est-ce que le Reflux Gastro oesophagien?

Le reflux gastro oesophagien désigne la remontée du liquide acide de l'estomac jusqu'à l'œsophage.

Pourquoi le liquide acide remonte de l'estomac?

Après le repas, le sphincter qui est un muscle, se referme et empêche le liquide acide de sortir de l'estomac. Dans le  cas d'un bébé RGO, le sphincter ne se referme pas et laisse donc remonter le liquide acide jusqu'à l'œsophage.

Le RGO peut être aussi occasionné par une malformation de l'œsophage : une hernie hiatale (pour résumer simplement, il s'agit du gonflement de l'œsophage qui rentre dans l'estomac.

Pourquoi le RGO fait souffrir bébé?

Le liquide acide remonte de l'estomac et va dans l'œsophage.

La paroi de l'estomac est faite pour résister à l'acidité qui est un phénomène naturel. En revanche, l'œsophage ne peut supporter cette acidité et c'est ce qui cause la douleur de l'enfant.

Coliques, reflux, RGO : quelles différences?

Ces trois pathologies ont des symptômes communs mais sont médicalement différents. Elles nécessitent des traitements spécifiques.

Les coliques désignent des douleurs au niveau du ventre qui se traduisent par des crises de pleurs continues et intenses, survenant surtout au cours des trois premiers mois. A vrai dire, je n'ai pas trouvé de définition plus claire, ni de mémoire sur le sujet. En cherchant bien, il semble que la plupart des maux qualifiés de coliques soient liés à des pathologies plus spécifiques d'une origine : lait qui ne convient pas au bébé, RGO, gaz dus à une allergie au lait de vache et /ou plus rarement à la caroube (composant des épaississants) ou à l'amidon  de maïs.

Le reflux simple désigne les rejets de lait involontaires du bébé après la tétée ou le biberon. Ces régurgitations sont différentes des vomissements car le lait est rejeté sans effort (pas de spasmes de l'estomac).

 20 à 30 % des nourrissons régurgitent. Les rejets sont incommodants pour les parents mais ne font généralement pas souffrir l'enfant.

Les régurgitations sont dues au fait que bébé boive une quantité supérieure à la taille de son estomac qui est 5 fois plus petit qu'un estomac d'adulte.

Le premier traitement est un lait épaissi qui est plus lourd et remonte moins facilement. Le bébé boit moins vite ce lait et a plus rapidement l'impression d'être rassasié.

Attention, dans ce cas, augmentation de la quantité de lait = rejets plus importants

lait épaissi =  bébé qui boit moins vite et plus rassasié

Et si on avançait sur la question des coliques ?

A se demander si le terme de coliques n'est pas un mot employé pour éviter de rechercher une pathologie précise. Le temps que vous ayez tout essayé : les tisanes, les sirops, les compléments alimentaires anti-coliques, le trouble sera passé. En attendant, c'est le parent qui court pour chercher une solution et ça n'est pas une situation normale. a solitude face à la souffrance de son enfant est totale! On fini par en souffrir soi-même d'être jugée en tant que mère et de ne pas avoir un enfant qui réagit comme les autres. Je ne crois personnellement pas aux coliques qui durent plusieurs mois : soit c'est le lait qui ne convient pas, soit c'est une allergie ou une intolérance, soit c'est un RGO, soit un syndrome de kiss, soit une autre pathologie.

Voilà une preuve que les coliques peuvent être liées à une intolérance aux protéines de lait de vache, il existe des laits dits à action "anti coliques"  qui contiennent des protéines hydrolysées(très fragmentées) et peu de lactose donc plus digeste. En accord avec votre pédiatre, vous pouvez par exemple, choisir le lait Gallia "action anti-coliques".